Hyetos

Pour les acteurs de l'aménagement

Hyetos est le module de Kea.Polaris qui s’inscrit dans la perspective de création d’un outil de conception permettant de lever les différents obstacles existants au déploiement et à la diffusion de la gestion intégrée des eaux pluviales.

C’est un outil de dimensionnement, d’optimisation et de visualisation de la gestion intégrée des eaux pluviales.

Hyetos est conçu à l’attention des concepteurs autant que des bureaux d’études techniques. En effet, Kea.Polaris avec Hyetos se veut une plateforme permettant à l’ensemble des acteurs de la fabrique de la ville de collaborer. Chacun peut donc travailler sur le projet d’aménagement malgré des compétences parfois éloignées.

Par sa nature, Kea.Polaris permet de réunir l’ensemble des métiers de la conception. Ainsi le module de l’hydrologie s’insère dans la chaîne de travail comprenant le dessin et les calculs liés aux terrassements. Ceci permet d’éviter les ruptures liées à l’usage de différents logiciels.

Pour cela, nous avons mobilisé et fait le choix du modèle numérique du terrain (MNT) pour permettre la simulation des événements pluvieux à partir des géométries 3D :

Rendu 3D: 3 bâtiments, 5 bassins d'infiltration, route avec noue en ilot central
projet de réhabilitation: bassins et noues en îlot central de route
Rendu 3D, 8 bâtiments, noue et bassin
Projet d'aménagement: noue et bassin

Le projet Hyetos

Le logiciel est le fruit d’un projet de recherche collaborative initié à la demande du Syndicat Intercommunal d’Assainissement de Valenciennes avec la participation de l’Université de Lille1 et de deux bureaux d’Etudes Techniques : MA-GEO et Ixsane.

Les enjeux du projet sont multiples :

  • Réduction des risques d’inondation;
  • Assurance du bon fonctionnement hydraulique des ouvrages seuls ou interconnectés;
  • Anticipation du fonctionnement des techniques alternatives face à un évènement extrême;
  • Suivi et orientation des flux hydrauliques engendrés
  • Meilleure maintenance des ouvrages grâce à une meilleure connaissance des dépôts de pollution en leur sein;
  • Réduction du coût par une optimisation du dimensionnement des ouvrages;
  • Réintroduction de l’eau et du végétal dans la ville.

Hyetos est lauréat de l’appel à projets « Initiative PME – Eau et Milieux Aquatiques », dans le cadre du programme d’Investissements d’Avenir 2016 – Ademe.

Principe général

Les méthodes proposées par l’Instruction Technique 77 (IT77) sur l’assainissement sont la base des calculs de nombreux bureaux d’études, mais néanmoins elles sont considérées caduques depuis 2003.

La principale limite des méthodes proviennent des hypothèses simplificatrices qui sont à leur base. En effet, ces méthodes considèrent que l’aspect temporel est intégré dans les calculs au profil de formulations simples à calculer ou par l’usage d’abaques.

Ces méthodes ont l’avantage d’être résolues sur papier à une époque où l’informatique n’était pas encore la norme. Ainsi les méthodes utilisées par Hyetos sont des méthodes de simulation où l’évolution du système dans le temps est calculé.

La base scientifique de ces méthodes date du boom des méthodes hydrologiques des années 1980 et elles ont eu le temps d’être éprouvées et validées. CDI-Technologies intègre dans ces logiciels (en commençant par DK.Metre) cette base depuis les années 2000.

Cette base a été enrichit par la prise en compte de la géométrie réelle des ouvrages, de l’usage de matériaux pour contenir l’eau (grave poreuse, billes d’argile, …). Ainsi, il est possible de construire une variété d’ouvrage autre que le bassin: chaussée et parking réservoir, puits d’infiltration, noues, chaussée drainante, …

Par quelques innovations des modèles:

  • Dans la prise en compte des bassins communicants;
  • La gestion de la pollution et sa répartition au sein du système de bassin;
  • Le système de calcul des temps de vidange par infiltration qui permet d’éviter des simulations longues tout en étant aussi précis;

De plus l’application produit des rapports de simulation détaillés indiquant le fonctionnement des ouvrage et une méthode de visualisation des résultats qui rappelle le graphique de la méthode des pluies.

Enfin, l’animation 3D qui permet de comprendre le comportement des bassins et les raisons des débordements.

Sans compter la possibilité d’enrichir les bibliothèques de pluies, de matériaux, de type de bassin versants et autres qui est commun au fonctionnement de l’ensemble de Kea.Polaris.