Archive: 21 février 2022

Hodos, un logiciel de conception

Pour la gestion durable des eaux pluviales dans la conception routière

Le Département du Nord, l’Université de Lille et CDI Technologies, membres du Consortium Cométa Routes, ont présenté le 11 février, les résultats du projet réalisé en Partenariat Innovation au Groupe de Travail Aménagement Urbain de Route de France.

L’objectif du projet était l’implémentation des modèles de bassins versants ruraux et naturels ainsi que l’amélioration des outils de conception du module « Projets Linéaires » de Kea.Polaris dans le but développer un outil de gestion durable des eaux pluviales dans la conception routière pour la résolution de la problématique de la transparence hydraulique des projets linéaires avec réalisation d’un POC (preuve de concept) sur un tronçon de route.

Le projet a permis le développement d’Hodos une option de Kea.Polaris dédiée à la gestion intégrée et durable des eaux pluviales le long des linéaires de routes, voies ferrées… 

Kea.Polaris – Hyetos : Un logiciel de gestion durable des eaux pluviales

La gestion des eaux pluviales n’est pas uniquement une affaire d’hydrauliciens ou d’hydrologues mais concerne bien et de manière transversale tous les acteurs de la fabrique de la ville. Ils devraient être associés en amont et le long du projet et bien sûr y compris les habitants et riverains impliqués au début dans les réunions de concertation et à la fin dans les réunions d’information…

Parce que pour une gestion durable et intégrée des eaux pluviales, le dimensionnement des solutions « dites » alternatives ne doit pas se limiter à l’estimation d’un volume d’eau pluvial à gérer pour une période de retour, mais bien au-delà :

On doit d’abord mettre en œuvre la séquence ERC (Eviter, Réduire, Compenser)

Ensuite, on positionne les solutions alternatives pour qu’elles s’intègrent dans le paysage en contribuant à sa valorisation et à l’introduction de l’eau et du végétal dans la ville. Leur dimensionnement permet de gérer la période de retour choisie et doit prendre en compte les interactions entre ces différentes solutions et les décalages temporels des flux (le lag-time).

Enfin, la résilience du projet et la culture du risque doivent être appréhendées en simulant, avec des logiciels adaptés à la conception (ce qui n’est pas le cas des logiciels d’analyse), le cheminement des flux pour les évènements exceptionnels en cherchant à ne pas les concentrer et permettre leur évacuation en assurant la protection des personnes et des biens.

Ainsi, Hyetos permet d’optimiser le dimensionnement des solutions alternatives et leur interconnexion pour les pluies habituelles, solliciter en trop plein les aménagements submersibles pour les pluies exceptionnelles et évacuer les flux en empruntant les rues rivières pour les évènements extrêmes.